Chroniques littéraires

Par le Fer et le Feu, R.Oncedor

Auteure : R.Oncedor| Genre :  Dark fantasy / Romance mature | Nombre de pages approximatif :  350 | Autoédition | Parution : Juin 2020
Trouvable sur Books on DemandDecitre, Amazon

Résumé :

« Un homme. Une démone. Lequel triomphera de l’autre ?

Au cœur d’un Moyen-Âge tourmenté par les succubes et autres esprits malins, Alban a juré de ne jamais devenir une proie. Misogyne et solitaire, c’est un tueur de monstres, un homme défiguré par son passé.
Un homme qu’une démone maladroite va tenter de corrompre … pour le meilleur et pour le pire.
Entre mensonges et faux-semblants, lequel tuera l’autre dans ce jeu meurtrier ?

Par le fer et le feu est un roman de fantasy médiévale, mais vous n’y trouverez ni guerre, ni quête grandiloquente, ni magie. Juste Alban et Iluth. Un homme et une démone, liés ensemble malgré eux. Quand Lilith, la reine des succubes, ordonne à l’une de ses suivantes d’aller séduire un humain, il faut obéir bon gré mal gré.
Même si cet humain craint et déteste les femmes à la fois. Même s’il tue les démons qui croisent son chemin, et porte un horrible visage mutilé… Iluth le méprise déjà, mais elle n’a pas le choix. »


2copmia Mon avis :

Un immense merci à l’auteure, R.Oncedor, pour ce service presse yellow-heart_1f49b

Une couverture magnifique (avec une typo canon C0NaVmQVlG0lzT7mDtA3PHp8OyI), un synopsis intéressant qui se concentre sur une relation – bien mal partie ma foi… – où il n’est pas question d’aventure : l’important de ce roman est autour des personnages, et cela m’a énormément plu.
Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas d’action : chasse aux démons, chasse au dragon, traque et embuscade qui tournent au vinaigre… entre autres ! Mais le centre est bien les personnages — Alban et Iluth — et le rapport qui va se construire entre eux. Leur relation est complexe, et fait d’eux un duo qui est autant dans l’affrontement que dans la complicité.
Leurs dialogues – parfois brutaux, parfois grivois – sont très drôles. Je note aussi qu’ils foisonnent en jurons anciens (que je ne connaissais absolument pas), c’était piquant, leurs échanges verbaux étaient extra !

Exclamation - je réclame votre attention - nouveauté Par ailleurs ce roman n’est pas conseillé aux personnes trop sensibles, et aux jeunes lecteurs : érotisme et violence sont de mise !

Des personnages extrêmement forts sont les vecteurs de cette histoire sombre et intense : Alban le jeune homme, rempli de rancœur, violent, méfiant au possible d’une part ; Iluth, la succube malicieuse, maladroite, fière, vicieuse de l’autre. Le premier hait la gente féminine, a été confronté à des démons et s’est promis de les chasser. La seconde rêvait de partager le lit de princes et des ducs, et se retrouve à devoir jouer de son charme à un défiguré misogyne. Un couple mal assorti, pourrait-on dire. On ne voit pas comment cela ne peut pas finir en massacre ou en échec cuisant, et pourtant…

Il faut l’ampleur du roman pour construire leur relation, voir se nouer et se dénouer leurs liens… jusqu’à ce que la fin scelle leur relation. En bien ? En mal ? Jusqu’au bout, on peut croire que cela ira pour eux d’eux… ou qu’ils vont finir par sérieusement s’écharper. Impossible de savoir : leur relation est instable – mais j’ai trouvé cela très positif et cohérent. La méfiance, la rancœur, la jalousie, le désir, la peur, l’impatience… Tous ces sentiments pèsent sur le regard qu’ils posent sur l’autre.

Leurs rapports complexes sont par ailleurs prolongés jusque dans les limbes du sommeil : c’est au travers des rêves et de leurs interprétations, qu’ils se confrontent, se mettant à nu ou au contraire en hérissant de nouvelles barrières. J’ai énormément aimé l’exploitation du terrain onirique, de la symbolique, de ce que les rêves révèlent sur l’inconscient et le passé des individus pour créer un lien entre les deux personnages.

 

En résumé, il s’agit d’un roman incroyablement original, qui m’a surprise d’un bout à l’autre ; j’ai aimé les personnages, le jeu complexe de leur relation qui se tisse et se déchire alternativement au fil des jours – et au fil des nuits !

Et vous, connaissiez-vous ce livre ? Vous intrigue-t-il ?
N’hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous en pensez clin-doeil-coeur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s