Chroniques littéraires

Métamorphe – Tome 1 : Eldorado, Lizen Bourianne

Auteure : Lizen Bourianne | Genre :  Science-fiction / Fantastique | Nombre de pages approximatif :  260 | Autoédition | Parution : Mars 2020
Trouvable sur le site de l’auteure (possibilité de dédicace en bonus yellow-heart_1f49b)

Résumé :

« Elisabeth est une jeune scientifique ambitieuse et passionnée. Atteinte d’une maladie, elle travaille dur pour devenir astronaute et ainsi réaliser son rêve : aller dans l’espace. Lorsqu’une opportunité s’offre à elle, Elisabeth est acceptée dans un programme spatial à bord de l’ISS. La jeune femme va alors rapidement se rendre compte que la mission pour laquelle elle a été envoyée cache une réalité dépassant tout ce qu’elle a pu un jour imaginer… »


2copmia Mon avis :

Un immense merci à l’auteure qui m’a accordé sa confiance pour ce service presse clin-doeil-coeur

L’idée d’une jeune femme devant lutter, seule, et contre la maladie, dans un milieu inconnu m’avait assez intriguée à la lecture du synopsis.
Elizabeth, la protagoniste, est une jeune femme curieuse et lumineuse. Elle est rongée par une maladie qui la torture lorsqu’elle s’éveille, et qui gagne du terrain chaque jour…
Cette maladie est aussi son secret : si l’on apprenait qu’elle en était touchée, son ambition de voyager dans l’espace lui serait interdit. Le jour où elle apprend qu’elle a été retenue pour une mission dans l’espace, elle se promet de gagner contre sa maladie et la taire pour vivre pleinement son rêve. Et elle se battra pour l’accomplir et tirer la langue à son mal !

C’est donc une aventure placée dans le futur et la découverte d’un monde presque magique que l’on va faire au travers des yeux d’Elizabeth.
L’Eldorado, nom habituellement donné à une utopie, est un lieu étrange bien gardé qu’elle explorera et dont nous découvrirons les lumières mais aussi les zones d’ombres. C’était à la fois magique, mystérieux et dangereux.
La mission scientifique devenue un naufrage aboutit sur une belle rencontre : j’ai énormément apprécié le personnage d’Isaac. Il était, bien que particulier, bienveillant et très doux…
Une relation tout aussi spéciale se noue entre eux, et que j’ai trouvé adorable. Tout va très vite ensuite…
La maladie de la jeune femme tend à la rattraper, une lutte intestine s’enclenche et pour laquelle Elizabeth choisit de s’engager, un combat… Mais peut-être que la rapidité de l’intrigue est due à l’urgence engendrée par le V-k, cette sorte de cancer qui fait souffrir Elizabeth ?

En résumé, il s’agit d’un roman dont le cœur est d’ordre scientifique mais que j’ai trouvé davantage merveilleux – sans que ce ne soit négatif, au contraire ! Mais peut-être qu’un·e féru·e de sci-fi regrettera qu’il n’y ait pas plus de détails ou un approfondissement plus aigu de la teneur savante. Enfin, malgré la rapidité de l’histoire, je l’ai beaucoup appréciée ! Une lecture sympathique somme toute ! uYA5m-IBmO8jSdyhdJH1uISp0SU

Et vous, connaissiez-vous ce livre ?
Qu’en pensez-vous ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s