Chroniques littéraires

Dentelle & Ruban d’argent – Tome 1 : Jeux du sort, America Grace

Auteure : America Grace | Genre :  Romance | Nombre de pages approximatif :  190 | Livresque Éditions | Parution : Juillet 2018
Trouvable sur le site de la maison d’édition

Résumé :

« Orphelins, Hanna et William sont recueillis par les habitants de l’incroyable citadelle de For Willbrook, la ville de tous les miracles.

C’est par un froid matin de tempête estivale que William rencontre Donald de Havilland et sa fille Wendy, une élégante Parisienne, perpétuellement vêtue de dentelle. Malgré la terrible tragédie qui attend la douce Wendy, William conduira le cœur de sa belle aux portes d’une magie enchanteresse. Mais, quand la divine magie percute le funeste destin, il se pourrait bien que le plus grand des miracles jaillisse sur la ville et éclaire brusquement un visage de verre…

Est-il possible d’empêcher quelqu’un de mourir quand son cœur ne fait plus qu’un avec le nôtre ? »


2copmia Mon avis :

Un immense merci aux Livresque Éditions pour m’avoir accordé ce service presse clin-doeil-coeur

Le résumé du livre a des airs de contes de fées, un peu idéal, un peu de « coup du destin » : voilà comment l’histoire semble s’annoncer.

Les premières pages du livre s’accordent assez avec ce sentiment de merveilleux et de féerie.
La mystérieuse ville qui nous servira de cadre principal est inaccessible sauf pour ceux qui « [possèdent] un cœur pur et courageux, unique clef pour tenter de s’y rendre ».

For Willbrook paraît hors du temps, hors des saisons. Elle est souvent décrite comme neigeuse, mais la description des fleurs et des jardins irréels de la maison de Havilland nous donne l’illusion de printemps et étés colorés.

La prose est très travaillée, la plume douce et vraiment très poétique.
La magie telle qu’elle est présentée dans ce roman paraît presque onirique. Tours de magie, atmosphère, miracles… on se croirait dans un songe, un peu flou.
Tout est pur, bon, magique, irréel… et cela peut paraître un peu trop idéal, trop beau. Mais je pense qu’il faut voir cette histoire comme un conte : intemporel, surréaliste tumblr_m9gcuvmluS1qzckow

Mais ce qui ressemble à une utopie, où les gens sont extraordinairement bons et les amours douces, tourne progressivement en un théâtre tragique.

Il y a très peu d’action, voire pas du tout, et l’intrigue est avant tout l’histoire d’une idylle – ou peut-être d’une double idylle plutôt. Partagé entre la demoiselle vêtue de dentelle et celle au ruban d’argent, le cœur du protagoniste, William, balance en leur vouant à l’une et à l’autre deux amours différentes quoique aussi intenses. L’un est interdit, l’autre est d’emblée condamné. Hanna d’une part, Wendy de l’autre.
J’ai trouvé les personnages très doux, très rêveurs et très passionnés, mais je ne me suis pas particulièrement attachés.
Les personnages sont rattrapés dans leurs rêves de bonheur par les destins qui s’assombrissent subitement.
Malgré la magie de For Willbrook, la mort frappe. Sournoisement ou violemment, elle fauche des vies. Et avec elles, la joie et l’espoir du protagoniste et des proches.
Les émotions des personnages sont vraiment un point essentiel dans l’écriture et c’était très beau à lire.
Ma lecture ne m’a pas fait entrer dans l’univers, j’avais l’impression de le contempler, de l’admirer. Mais cela en fait une très belle lecture néanmoins !

La fin est assez surprenante. Elle fait un pas sur le côté avec la magie qui entourait le récit jusque-là, en évoquant un projet définitivement macabre. Désespéré, le protagoniste s’apprête à braver un nouvel interdit, motivé par l’amour…
C’est un mélange d’horreur et de surprise quand j’ai compris ce qu’il voulait faire. A voir dans la suite ce que donne cette expérience…

En résumé, la poésie et la sensibilité de ce roman font sa force, le rendant tout simplement unique ; l’histoire et les amours malheureuses tirent l’apparent conte de fées en une fin relativement touchante et tragique…

Et vous, connaissiez-vous ce livre ?
Qu’en pensez-vous ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s