Chroniques littéraires

Starling, Mélanie Taquet

Auteure : Mélanie Taquet | Genre(s) : Chick-lit / Romance | Nombre de pages approximatif : 252 | Parution : Octobre 2019
Trouvable sur Librinova et sur Amazon

Résumé :
«
À trente et un ans, Emma est une femme-enfant qui peine à trouver sa place. Forte mais fragile, hypersensible et introspective, elle passe ses soirées devant Netflix ou à rédiger des chroniques littéraires pour son blog, vagabonde dans Londres et écrit pour oublier les problèmes de sa vie.

Quand la jeune femme accepte de suivre Chiara, sa meilleure amie et colocataire à une soirée au pub, elle est loin de se douter que l’ambivalent Bilal, fantôme d’une relation interdite, va refaire une entrée fracassante dans sa vie et tout bouleverser sur son passage. Comment garder la tête froide face à cette passion dévastatrice qui l’habite et l’abîme ? Avec l’aide de Chiara et de son « Carnet des petits bonheurs », Emma va apprendre que la vie n’est pas toujours rose, que la douleur s’apprivoise, et que grandir n’est pas une sentence…

Un tendre roman d’amitié, une quête de soi qui nous embarque avec humour et émotion entre Londres, Prague et Paris. »


2copmia Mon avis :
Tout d’abord, un immense merci à l’auteure, Mélanie Taquet, de m’avoir accordé ce service presse ! clin-doeil-coeur

Je n’ai pas peur de le dire : attention, coup de cœur à l’horizon ! yellow-heart_1f49b

J’avais été très intriguée par le résumé de ce roman parce que quelque part, j’avais l’impression de me retrouver dedans !
Femme-enfant timide et rêveuse, bouquineuse, écrivant pour oublier… le cœur blessé par l’amour et la tendance à la déprime aussi…
Comment résister à la curiosité avec tous ces éléments ?

Emma est une jeune femme vraiment exceptionnelle… et en même temps est ordinaire. Elle a des passions, des envies, des mauvaises habitudes, des faiblesses.
Elle a de l’humour aussi ! J’ai aimé la découvrir et la voir évoluer au fil des pages.

Ce roman est une romance douloureuse, loin d’être facile ou idyllique. Et c’est en cela qu’elle est vraiment belle. C’est parce qu’elle est semée d’embûches, de déceptions, d’espoir, que je trouve cette histoire d’amour si belle. Elle est vraie. Pas de contes de fées, pas de tragédies théâtrales. Juste un amour compliqué. Et deux cœurs qui ont envie (et besoin…) de s’aimer.

L’amour blesse indiscutablement Emma, la peur l’emprisonne dans une spirale infernale, mêlant découragement et frustration. À ne pas oser aimer, à ne pas oser dire, à ne pas oser sortir, bref, en n’osant pas vivre, elle se bâillonne. Elle ne parvient pas à être épanouie et heureuse. Oh, si, elle aime ses écrits, les séries et la lecture. Mais est-ce ce dont elle a vraiment besoin pour vivre ?

Alors oui, tout n’est pas rose. Oui il y a de vilains nuages de pluie tout gris qui gâtent le ciel ;  oui il y a des orages et c’est assez dévastateur. Mais Emma se bat pour déployer ses ailes d’étourneau toutes froissées. Pour chuter comme Icare, ou pour s’envoler ?

La plume de l’auteure est très plaisante à lire, et est parsemée de phrases  magnifiques. Certaines font sourire, d’autres font réfléchir, d’autres sont belles rien que parce qu’elles sont incroyablement vraies…
J’ai marqué une multitude de citations. Si j’avais eu un livre papier, il aurait été décoré de post-it ~
Il y avait quelque chose de simple et sincère dans l’écriture. L’amour, la tristesse, l’amertume, l’envie… tous les sentiments sont dépeints sans artifice. Rien n’est lourd, préfabriqué, factice.
J’ai eu l’impression de véritablement suivre Emma, dans l’ombre. Je n’avais pas le pouvoir de l’encourager de vive voix, certes ; mais j’ai cru vivre ce petit bout de vie avec elle. J’ai énormément aimé.
Je l’ai lu en quelques jours seulement, mais j’ai lu avec beaucoup de plaisir en savourant l’histoire ; c’était tellement dur de suspendre ma lecture ! J’avais toujours envie de rester dans ma bulle, de continuer pour savoir ce que va faire ou vivre Emma à la page suivante…

Chiara est un vrai rayon de soleil, autant capable de réconforter Emma que la secouer violemment. Son idée du « carnet des petits bonheurs » est adorable. Elle aime sincèrement son amie, et leur amitié est belle. Elle formait un très beau duo avec Emma !

Bilal m’a énormément touchée et Maxime est un personnage adorable.

Les voyages, notamment à Prague, sont de vraies bouffées d’air frais, pour Emma comme pour nous. Si j’ai adoré l’ancrage à Londres, le dépaysement qui accompagne les résolutions d’Emma m’a beaucoup plus. Changer de décor, « d’air », changeait aussi Emma et c’était des moments que j’ai aimés car elle se libérait enfin.

En résumé, c’était un roman extrêmement touchant ponctué de petites pointes d’humour et d’une bonne dose d’amour et d’amitié, écrit avec une plume très belle et légère malgré les épisodes de chagrin… yellow-heart_1f49b
Il va falloir que mon petit cœur s’en remette !

Et vous, connaissiez-vous ce livre ?
Qu’en pensez-vous ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s