Chroniques littéraires

L’Éclat et l’Ombre – T1 : Les dérobés de Berenia, Audrey Marin-Pache


Auteure :  Audrey Marin-Pache| Genre(s) :  Fantasy | Nombre de pages approximatif : 220 | Autoédition | Parution : Avril 2019
Trouvable sur Amazon (Broché : 9,03)

Résumé :
« Chaque individu reçoit à la naissance l’éclat, une capacité unique qui diffère pour chacun: Eryn, jeune fille des régions du Nord, a été gratifiée d’un éclat de soin, un des plus puissants que l’on puisse souhaiter.
Mais en cette époque troublée, ce talent tient plutôt de la malédiction : depuis l’arrivée au pouvoir du nouveau roi, les jeunes soignants de tout le pays ont tendance à disparaître mystérieusement… »

2copmia Mon avis :
Je tiens à remercier l’auteure, Audrey Marin-Pache, qui m’a gentiment accordé ce service presse et cette fabuleuse lecture yellow-heart_1f49b

Une petite chose déjà que j’ai aimée en ouvrant le livre est la carte qui figure sur les premières pages ; assez simple somme toute mais elle a son effet : on se sent déjà prêt à voyager, on a envie de découvrir les régions qui nous sont présentées !
J’aime énormément lorsque des cartes ou mêmes quelques repères sont donnés au lecteur car l’on a immédiatement l’impression de plonger dans un véritable monde, cartographié, sur lequel on peut voir les endroits et les chemins visités, les villes et les territoires… donc forcément, pour moi, cela reste un petit plus incroyablement appréciable.

La narration de l’histoire se fait par la voix d’Eryn, en première personne. Ce n’est pas mon mode de focalisation préféré, mais ce « je » rendait l’histoire plus dynamique.
Il y a de nombreuses marques d’oralité : nous vivons en même temps qu’Eryn son histoire, et ce sont ses pensées directes que nous lisons.
Cela peut-être un peu dérangeant ou étrange, d’autant plus que les points de suspension foisonnent plus qu’abondamment, mais cela peut être aussi amusant : lire dans l’esprit de la protagoniste, sans le moindre filtre, est une expérience assez riante ! La jeune fille se livre insouciamment, et complètement. Souvenirs, sentiments et émotions, envies, peurs…

Celle-ci paraît très rapide, parfois un petit peu trop : j’aurais aimé que l’on déploie les entraînements et la découverte des possibles liés aux dons, la rencontre avec les autres membres du groupe, mais aussi les tous derniers actes du roman.
Il y a par exemple peu de confrontations avec le « nouveau roi » : nous avons bien quelques éléments sur le pourquoi du comment, mais j’aurais presque aimé le « connaître » davantage. Je ne peux pas développer plus sans spoiler malheureusement grimacing-face_1f62c Mais par exemple : Pourquoi de tels actes, de telles décisions ? aurait-il eu un mot à dire ?
La place n’est pas laissée à de possibles explications/justifications ou même aveux, ce qui est dommage. Peut-être les aurons-nous plus tard ?

Cela n’empêche pas d’y trouver une aventure sympathique. Le système magique – j’entends le fonctionnement de la magie dans cet univers – est vraiment très original.
Il y a différents éclats,  de nombreuses vocations qui ont l’air de s’organiser… j’espère que l’on pourra en apprendre davantage !
Il y a de jolis souvenirs, celles de cérémonies, et de la « révélation du don », qui sont belles à découvrir. La question du Bien et du Mal en une même personne, l’équilibre entre l’éclat et l’ombre… notre titre !

Ce qui m’avait attirée dans cette oeuvre est le fait que les évènements tournent autour des éclats de soins, que les médecins et soigneurs soient enlevés. Ces dérobés sont kidnappés et disparaissent…
Or, pour peu que vous jouiez à des jeux de rôles par exemple, des jeux comme Fire Emblem – Bravely Default – Final Fantasy ou je ne sais lesquels, vous savez comme les unités de soins sont celles qu’on protège comme la prunelle de nos yeux! (aussi un peu parce qu’elles sont incapables de se défendre seules ahaha) Qu’un soigneur dans l’équipe est précieux, et que ce sont généralement ceux qui ont la paix dans ce genre d’aventure. Alors qu’une histoire propose qu’on s’attaque à cette classe-là… Mystérieux, non ? C’est tellement le contre-pied des histoires classiques de fantasy !

La protagoniste, bon vivant, m’a fait sourire. Eryn est très entreprenante quand elle le veut aussi, ahah ! La pauvre… Je pense vraiment qu’il aurait peut-être fallu lui donner du temps pour l’amour ; pour cela et l’amitié. Qu’elle découvre plus les autres, et que nous, et que nous les découvriions à notre tour plus posément notamment pour bien retenir qui a quel ou quels pouvoir(s) !

La fin nous laisse sur notre faim… que l’aventure continue ai-je envie de dire !

En résumé, un univers magique très original, une protagoniste amusante, et une belle promesse pour un tome II…

Et vous, connaissiez-vous ce livre ?
Dites-moi tout !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s